Menu

Conduite en état d'ivresse, avocat en droit routier à Lille

Dans l'intention de prendre le volant, tous les conducteurs doivent se garder de consommer de l'alcool. En cas de contrôle routier, vous êtes passible de sanctions, avec ou sans contrôle d'alcoolémie.

Pénalités pour conduite en état d'ivresse

Au-delà de la limite de 0,5g d'alcool dans le sang, l'automobiliste s'expose à un retrait de six points sur son permis de conduire. Cette infraction de quatrième classe s'accompagne d'une amende dont le montant varie en fonction de la gravité de la situation : de 90 euros (pour une amende minorée) à 700 euros (montant maximal).

À partir de 0,8g d'alcool dans le sang, six points sont ôtés sur le permis. Une suspension immédiate de ce dernier est toutefois de rigueur, avec une amende de 4 500 euros et de deux ans d'emprisonnement. Un excès d'alcool dans le sang peut aussi entraîner l'interdiction de prendre le volant sur une durée de trois ans.

Contactez-nous

Conduite en état d’ivresse
Conduite en état d’ivresse

Avocats en droit routier

L'état d'ivresse manifeste reste à l'appréciation des agents de contrôle routier (balbutiements, difficultés à rester en équilibre, odeur d'alcool évidente, agressivité...). La constatation de conduite sous l'emprise d'alcool peut donc être effectuée sans test d'alcoolémie (éthylotest ou prise de sang).

En cas de contestation de votre part, vous pourrez contacter à Tourcoing, près de Lille, des avocats qui traiterons votre dossier avec minutie. Ils seront aptes à vous défendre devant le Tribunal Correctionnel. Vous pourrez également les consulter pour les procédures de recouvrement du permis et des points perdus.

Contactez-nous

Consultez également :

Consulter mon profil Avocat.fr